Transfert de Neymar... Où comment gérer un troupeau de luxe

03/08/2017

Après avoir réfléchi et s'être fait désirer comme une diva, le footballeur Neymar a accepté son transfert vers le PSG pour un montant reccord de 222 millions* d'euros que le club qatari basé à Paris (et où depuis longtemps, ne joue plus un seul joueur ayant grandi et réellement vécu entre Paris et Saint Germain ) versera au Barça . Il devrait passer son contrôle vétérinaire... heu pardon, son contrôle médical aujourd'hui même pour rassurer le PSG sur le fait que la bête est encore en bon état. Et après ça on dira que le trafic d'être humains est interdit, peu moral... Sauf quand cela rapporte à l'état visiblement, puisque la France devrait récupérer 300 millions d'euros selon de Huffington Post! D'ailleurs... Si le tabac ne rapportait pas aux états plus qu'il ne leur coûtent en frais médicaux, il y a bien longtemps que la commercialisation de cette drogue serait interdite! La morale a donc un prix!

Evidemment pour payer les 35 millions annuels de salaires accordés au joueur, et les 222 millions de rachat, le PSG devra se défaire de certains de ses joueurs qu'il devra pouvoir négocier à un prix avantageux. Ils seront transférés comme des paquets, puisque les contrats passés entre les joueurs et leurs clubs peuvent être revendus ou rachetés entre clubs. On vous dira que les clubs sont propriétaires des contrats et pas des contractants... Mais dans le fond... Est-ce que ça change vraiment grand chose?

*Pour information, 222 millions d'euros... cela équivait à 222 000 smig, soit 18 500 ans de smig... soit 463 vies de travailleurs au salaire minimum.