Le coût écologique catastrophique du sport

31/07/2017

Comme chaque été, la chaleur conduit les médias à nous alerter sur les manques d'eau potable, et sur les nécessités de restrictions d'utilisation de l'eau, prétendant régenter vos pratiques jusque dans l'intimité de votre salle de bain (ne laissez pas couler l'eau en vous brossant les dents, en vous rasant, préférez la douche au bain, mettez une brique dans votre chasse d'eau pour réduire le volume d'eau gâchée à chaque fois que vous passez aux toilettes etc...).

En revanche, lorqu'il s'agit de foot-ball, de l'entretien des pelouses des terrains sans lesquelles la fêtes ne serait pas aussi économiquement juteuse... Là personne ne râle!

Sauf peut-être  une poignée d'écolos... En effet, entre le coût énergétique catastrophique, le coût hydrique, le coût carbonne, et le traitement des déchets... Le foot-ball est une véritable bombe à retardement écologique que les puissances de l'argent amorcent match après match... Et c'est sans parler des autres manifestations sportives, ou de l'espace constructible (pour loger des gens sans abris), ou cultivable (alors qu'on meurt encore de faim dans le monde). Même les footeux en conviennent!